👗 👞 Aujourd’hui, on parle shopping ! Et si on en profitait pour acheter des vêtements plus écologiques ? D’ailleurs, c’est quoi des vêtements éco-responsables ? 👠 🛍
Voici plein d’astuces pour réduire l’empreinte écologique de ses vêtements, et en bonus, une liste de marques éco-responsables pour shopper avec bonne conscience !
🌍 🌳

➡ Pour répondre à ces questions et vous aider dans votre démarche, Wide Wild Words vous propose des astuces concrètes, faciles à mettre en place pour réduire l’empreinte écologique de ses vêtements et allier éthique et étiquettes.
Et en bonus, une liste de marques éco-responsables pour shopper avec bonne conscience !

C’est parti !

Avant, il y avait la collection printemps-été, et la collection automne-hiver. Aujourd’hui, les marques créent toujours plus de collections intermédiaires et la fast fashion incite les consommateurs à acheter plus, plus souvent et sans réfléchir, en jouant sur la peur de ne pas retrouver le produit lors d’une prochaine visite en magasin. Devant l’efficacité redoutable de cette nouvelle façon de vendre, certaines marques sortent de nouvelles collections tous les 15 jours ! Et tous ces nouveaux modèles seront à fabriquer, vendre… ou jeter s’ils ne sont pas achetés.

Toute cette frénésie entraîne une sur-production et une sur-consommation de vêtements qui ne sont pas sans conséquence sur l’environnement, car l’industrie de la mode et du textile sont parmi les plus polluantes.
De plus, l’impact humain assez déplorable car à l’image des vêtements vendus à des prix toujours plus bas, les conditions de vie et de travail de ceux qui fabriquent nos vêtements sont également tirées vers le bas…

Ok, mais concrètement, on fait quoi ?

# On abandonne la Fast Fashion

🚀 Avec la fast fashion les vêtements se démodent à vitesse interstellaire : la collection d’il y a 15 jours est déjà ultra ringarde, la couleur à la mode début mars est trop has been quand arrive le mois d’avril et par contre, ce nouveau top est un must have qu’il faut absolument acheter now. À peine achetés et déjà démodés ou abimés, les vêtements issus de la fast fashion ne sont pas faits pour durer, ni dans leur look, ni plus de quelques lavages.

Pour que malgré tout, le consommateur achète régulièrement, les prix de la fast fashion sont assez bas. Ce que Madame Perrin, notre banquière, apprécie particulièrement. Cependant, de l’autre côté de la planète, au Bangladesh ou au Pakistan, la Madame Perrin locale fait plutôt grise mine. Les prix très bas des vêtements impliquent des coûts de production très faibles, rendus possible grâce à des conditions de travail qu’on aurait honte de cautionner si on savait. Hey… mais en fait, on sait… 😕 😳 😥

Pfiou… ça va vite la Fast Fashion

# ON ACHÈTE MOINS

En moyenne, on utilise 20 % de nos vêtements 80 % du temps. On peut donc largement réduire sur la quantité et se faire plaisir sur la qualité : c’est la « Slow Fashion ». Avec des vêtements durables et une vision éco-responsable la mode, ce mouvement prend chaque jour plus d’ampleur.

 

# ON ACHÈTE MIEUX

L’industrie de la mode commence à comprendre que les consommateurs veulent une mode plus écologique et/ou plus éthique. De plus en plus de nouvelles marques engagées voient le jour, de grandes enseignes proposent des collections éco-responsables… Il faut faire le tri entre les marques réellement tournées vers une mode éco-responsables et celles pour qui… c’est une mode (et une bonne façon de verdir son image) mais dans tous les cas, un t-shirt bio aura un impact écologique moindre.

Heureusement, le temps des vêtements bios façon hippy qui revient d’un voyage à Katmandou a laissé la place à des collections qui allient écologie et style. Que ce soit avec de belles matières, de belles coupes ou des basiques issus de marques éco-responsables, les shopping addicts peuvent tout à fait s’adonner à leur plus grand plaisir tout en ayant meilleure conscience. Vous retrouverez d’ailleurs une liste de marques éco-responsables à la fin de cet article !

Oui, elle est magnifique. Oui, elle vous va à ravir. Mais non, vous ne la mettrez jamais. 

# ON PRIVILÉGIE LES MATIÈRES NATURELLES

À chaque lavage, des petites fibres se détachent de nos vêtements et s’en vont vivre leur vie loin, loin, loin… Si nos vêtements sont en matière synthétique (autrement dit, en plastique), ces fibres non biodégradables constituent ce qu’on appelle les micro-plastiques, qui polluent les océans d’une façon dramatique.
On préfèrera donc acheter des vêtements en matière naturelle qui seront plus facilement biodégradables.

 

# ON PART VIVRE TOUT NU SUR UNE ÎLE

Un peu radical, mais hyper efficace. Dois-je vraiment continuer d’argumenter sur ce point ?

Faut quand même avouer que y’a pas plus écologique…

# ON DÉSENCOMBRE

Vu qu’on ne porte qu’entre 20 et 30 % de sa garde-robe, on en profite pour faire un grand tri. (au prix du m2 à Paris, autant ne pas gâcher de la place pour des habits qu’on ne mettra jamais)

➡ Conservez les pièces qui sont à votre taille et débarrassez-vous de celles qui sont trop grandes ou trop petites
➡ Gardez les pièces que vous pensez VRAIMENT mettre un jour
➡ Si vous avez un doute sur un vêtement, c’est mauvais signe… Vous avez eu des bons moments, mais il est temps de lui dire adieu.  🚮
➡ Si vous n’arrivez pas à avoir assez de recul sur l’utilisation de vos vêtements, mettez tous vos cintres à l’envers dans votre penderie. À chaque fois que vous portez un vêtement, rangez-le en replaçant le cintre à l’endroit. À la fin de chaque saison, les habits non portés sembleront clignoter sur leur cintre à l’envers. Là, il faudra être ferme, leur dire que les membres du conseil ont voté, et que leur sentence est irrévocable. 🔥

J’ai rien à me mettre…

# ON DONNE UNE SECONDE CHANCE AU PRODUIT

Les vieux vêtements, c’est un peu comme cette énorme part de gâteau qui vous faisait très envie mais que vous n’arrivez pas à finir : vous n’en voulez plus, mais peut faire le bonheur de quelqu’un, comme votre amie qui louche dessus depuis tout à l’heure…

Pourquoi ne pas organiser un vide-dressing entre ami.e.s ou mettre vos vêtements sur un site de petites annonces (LeBonCoin, Vinted, VideDressing…) ?
Vous pouvez aussi donner vos vêtements aux œuvres comme Emmaüs ou la Croix Rouge. Ce geste solidaire favorise le ré-emploi et la revente à bas prix donnera une seconde vie à vos vêtements. Dans l’idéal, déposez vos vêtements d’été en été et vos vêtements chauds en hiver.

C’était trop petit pour vous, mais à lui, ça va NI-KEL

9 MARQUES ÉCO-RESPONSABLES

Des vêtements de ville aux combinaisons de surf, en passant par les sous-vêtements et les chaussures, cette liste n’est pas exhaustive mais elle donne quelques pistes pour acheter une mode plus responsable. N’hésitez pas à la compléter dans les commentaires !

Ekyog : une marque élégante, qui propose de très jolies choses.

Le T-Shirt Propre : des t-shirts tout simples, bio et made in France, à des tarifs abordables.

Twothird : des vêtements simples et stylés, à base de matériaux recyclés et bio. Cette marque est basée à Barcelone et fabrique ses produits en Europe, surtout au Portugal. Le bonus ? Ils agissent pour la protection de l’océan. Cette marque a vraiment tout bon ! 💖💖💖

Do you green : de la lingerie femme et des sous-vêtements homme fabriqués en France, en fibre de pin bio issue de forêts durables

Veja : des sneakers fabriquées de façon éco-responsable, dans le respect des salariés, en toute transparence, à un prix honnête.

Bonobo : la gamme  instinct est réalisée avec des matières bio ou recyclées pour réduire la consommation d’eau.

Patagonia : le top du top pour l’outdoor. Leur R&D élabore en permanence de nouvelles matières toujours plus écologiques. Ils ont même inventé des combinaisons en néoprène sans 1 gramme de néoprène. Leur crédo : « Fabriquer les meilleurs produits en causant le moindre impact environnemental, utiliser le monde des affaires pour inspirer et mettre en place des solutions à la crise environnementale. »

Hopaal : une marque française, qui fabrique en France, avec de super valeurs écologiques et éthiques. Les produits sont plutôt axés « surfwear »

Le Dressing Responsable : Pour ceux qui ne veulent pas trop se prendre la tête à fouiller les internets pour trouver d’autres marques éthiques, cette boutique en ligne propose une sélection de marques de mode éthique et écologique qui répondent au moins à un de ces critères : matières premières écologiques, fabrication éco-responsable, commerce équitable, recyclage, made in France et made in Europe.

N’oubliez pas qu’on peut aussi réparer, recoudre, raccourcir, ressemeler…

Notre défi  » 7 jours pour changer le monde » continue demain, avec de nouvelles astuces ! Alors à demain !

Et si d’ici là, si vous souhaitez compléter cet article avec de nouvelles marques éthiques / écologiques, la rubrique commentaires n’attend que vous !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Pour être au courant de tous les nouveaux articles, des news et des folles aventures de WideWildWords, abonnez-vous à la page Facebook et la page Instagram.
Vous n’êtes pas très réseaux sociaux ? Inscrivez-vous à la newsletter en envoyant un mail à hello@widewildwords.fr

À bientôt !

No comments so far.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Website Field Is Optional